Personnage

Nom : Pérusse des Cars, Louis-Nicolas
Indications biographiques : (1724-?) Il nâît à Paris à l'Hôtel de Cluny, le 8 juin, dernier des 10 enfants. Il débute sa carrière militaite très tôt dans le régiment de Toulouse-Cavalerie. Il devient aide-major en Italie, et Chevalier de Malte en minorité. Il est colonel du régiment de Normadie-Infanterie en 1753. Blessé lors de la guerre de sept ans, il abandonne la carrière militaire. Il se marie en 1750 avec Jeanne-Victoire de la Hette d'Artaguiette. Il obtient une belle dot. Il va alors acheter de nombreuses propriétés et notamment le château de Monthoiron en 1753. Il tente après la guerre de 7 ans, un expérience d'installation sur ces terres de familles allemandes. Le gouvernement royal le sollicite pour l'installation des Acadiens dans la région. Il présente un projet en 1773: établir 2000 acadiens formant 200 familles pour un terrain de 17ha 40, avec une maison, une étable avec 2 boeufs, 2 vaches, une grange et une serre. C'est en septembre 1773 qu'arrivent les 497 acadiens de Saint-Malo, du Havre et de Cherbourg à Châtellerault. Ils participeront à la fin des constructions des maisons. En 1774, de nouveaux acadiens arrivent par la voie navigable de la Vienne au départ de Nantes: 1472 individus s'installent au total dans la colonie. Le projet initial n'est pas respecté car seulement 58 maisons ont été construites. Mais les acadiens ne défrichent que très peu et veulent pour la majorité repartir. En 1775, Pérusse des Cars sent l'échec de son établissement. Finalement vers 1785, 1360 personnes vont quitter le châtellerauldais pour la Louisiane. (Martin, Ernest, 1936)

Fiche(s) liée(s)

Période concernée
Type de relation
Site de saisie
Numéro
Nom
 
1760 Propriété F86 145 Château de Targé
vers 1770 Propriété F86 114 Ferme de Champ-Fleury
vers 1770 Propriété F86 113 Ferme de Fief-Bâtard
vers 1770 Propriété F86 66 Le Château
vers 1770 Autre F86 29 Musée des huit maisons